Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Agenda

Texte petit  Texte normal  Texte grand
mars 2024
Du 16 mars 2024 au 8 septembre 2024

Entre 1940 et 1945, près de 47 000 biens immobiliers ont été détruits ou endommagés dans la province de Hainaut, soit un peu moins de 10 % du total des immeubles existants en 1939. Dès l’été 1940, mais surtout après la Libération en septembre 1944, les citoyens belges ayant subi des dommages peuvent introduire une demande de réparation. Les procédures mises en place donnent lieu à la production d’une énorme quantité de dossiers. L’exposition se propose d’illustrer la grande richesse de ces dossiers et l’intérêt qu’ils présentent pour de nombreux domaines de l’histoire. Cinq villes du Hainaut et leurs environs ont été étudiés plus particulièrement : Charleroi, La Louvière, Mons, Saint-Ghislain et Tournai. Ce choix est justifié par l’ampleur des dégâts qu’ont subis ces localités, principalement en mai 1940 et au printemps 1944.

avril 2024
Le 26 avril 2024

Entre 1940 et 1945, près de 47.000 biens immobiliers ont été détruits ou endommagés dans la province de Hainaut, soit un peu moins de 10 % du total des immeubles existants en 1939. Ces destructions résultent des événements militaires de 1940 et 1944 (combats et bombardements), des actes de sabotage de la Résistance, des mesures de réquisitions imposées par l’occupant ou encore des pillages commis par les armées belligérantes ou par des civils. Cette journée d’étude organisée par les Archives de l’État à Mons, en collaboration avec le Mons Memorial Museum, a pour but d’investiguer les problématiques des dommages de guerre et de la reconstruction, au regard, notamment, du riche fonds d’archives conservé aux Archives de l’État à Mons.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement